Nouveautés en ligne tous les jeudis 18h. Soyez au rendez-vous pour ne pas louper "La pièce" coup de cœur à petits prix
Nouveautés en ligne tous les jeudis 18h. Soyez au rendez-vous pour ne pas louper "La pièce" coup de cœur à petits prix
Panier 0

Consommation éthique on privilégie les petits

 Le plus digne du pouvoir est celui qui en connaît la responsabilité. 
Citation de Sosthene de la Rochefoucauld Doudeauville Le livre des pensées (1861).

Depuis plusieurs semaines suite à la fermeture des commerces " Non essentiels" pour endiguer la pandémie fleurissent partout des messages " Sauvons les petits commerçants", les indépendants, les libraires... Ces gens qui souvent exercent un métier passion, ont une notoriété faible ou locale, gagnent en général pas énormément d'argent et participent à l'animation des centres ville... Ce que la pandémie a mis en exergue c'est cette envie que les consommateurs ont de les aider, de les soutenir car bien qu'ils ne soient pas jugés essentiels il serait inconcevable de les voir disparaître.

Un monde ou il n'y aurait que des gros acteurs ?

Tout de suite on pense aux GAFAM les 5 entreprises numériques les plus puissantes de la planète ( Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft)... Tellement puissantes qu'il devient quasiment impossible de les contrôler.

Amazon par exemple se développe dans tous les domaines : de l'édition à la maison connectée, en passant par le streaming video jusqu'à la conquête de l'espace ( Blue Origin).... Pour contourner les lois anti-trust qui régissent la concurrence, Amazon ne détient pas un seule marché ou elle serait la seule dominante mais elle agit de manière transversale dans tellement de domaines qu'elle en devient hyper puissante.

C'est en sorte très pratique de commander sur Amazon on y trouve tout à un prix très concurrentiel avec en prime un très bon service ( proposition de produits relatifs à nos goûts, livraison ultra rapide...). Le site en proposant son offre fidélité comme Amazon Prime "enferme" son client dans sa spirale pour qui le réflexe Amazon devient une évidence.

L'entreprise est devenue tellement puissante et a accumulé tant de richesses qu'elle pourrait être classée parmi les pays les plus riches du monde. Amazon vise l'hégémonie elle est assez riche pour "payer les amendes" dont les autorités la sanctionnent et continuer de faire régner sa loi.

On peut se poser la question si une telle puissance dans les mains d'un seul homme ne met pas en péril la démocratie. Le consommateur est -il encore maitre de l'utilisation de ses donnés, le salarié est-il en mesure de remettre en question ses conditions de travail, de nouveaux concurrents potentiels ont-ils la possibilité d'être visibles et de se créer une place ?

Pour ne pas laisser toute la place aux grands on aide les petits :

Faire connaître les petits :

Il n'y a pas de secret pour qu'une entreprise fonctionne il lui faut des clients et que ces derniers consomment. Pour obtenir des clients il lui faut de la notoriété surtout sur le web ou les très gros prennent toute la place : Amazon se classe au 7e rang des sites les plus visités en France avec 34 millions de visites, soit 6,6 millions de visiteurs uniques moyens par jour.

 

 Selon La FEVAD ( Fédération ecommerce et vente à distance) Fév 2020 : La mode reste le 1er marché e-commerce en France par le nombre d’acheteurs, avec 46,9% des répondants qui déclarent avoir acheté au moins un produit de la catégorie au cours des 12 derniers mois. Le secteur progresse de 1,8 point et reste dominé par les pure-players. Le trio de tête est composé d’Amazon (37,2%), Veepee (18,8%) et Vinted, nouveau venu (15,5%).

Notre rôle en tant que consomm'Acteur est de partager un maximum nos expériences positives pour faire connaître des alternatives, le bouche à oreille est la meilleure recommandation qu'il soit.

Voter avec son Porte Monnaie :

Le consommateur de part ses achats peut investir dans les entreprises qui correspondent à ses valeurs. Si il ne souhaite plus porter de vêtements fabriqués dans des conditions obscures dans des immeubles bancals à l'autre bout du monde il peut se tourner vers une petite marque plus locale, acheter moins mais de meilleure qualité ou vers une boutique de seconde main pour le côté accessibilité/prix.

L'acte d'achat devient impliquant et même militant, le consommateur finance, aide à se développer des entreprises en lesquels il croit , il les encourage à pouvoir continuer à se développer et à façonner demain.

Favoriser le "local :

Local c'est vague et ça peut être à plusieurs échelles : Celà peut vouloir dire chez le producteur du coin ça lui permet  de vivre de ses récoltes d'aider son voisin, de profiter des richesses disponibles à proximité plutôt que de les faire importer à bas coûts. Local ça peut également vouloir dire fabriqué en France ou en Europe encore par soucis de traçabilité, de qualité et de valorisation des savoirs faires.

La conclusion de cette article n'est pas d'avoir envie de se gifler très fort si on a acheté un des cadeaux de noël sur ladite plateforme. L'idée est plus de se rendre compte que bien qu'une entreprise semble toute puissante, c'est le consommateur qui peut au quotidien dans ses habitudes d'achats dessiner demain.

 

 

 

 

 


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés